Bonjour à tous,

Me présenter ? Oui bien sûr c’est normal que je me présente, mais … comment dire ? qu’est-ce qui va intéresser le lecteur ??

ça fait deux minutes trois quart que je suis officiellement M’s, alors vous dire ce que ça apporte ?…

En revanche, je peux vous raconter comment j’ai atterri là et quel est mon sentiment premier.

Dans ma famille on ne disait pas “doué”, “hqi”, “hpi, ou que sais-je encore … Chez nous on disait : “ cherche pas, et fais pas le malin à toujours ramener ta théorie “. Chez nous il n’y avait pas de livres à part les San Antonio des frangins, un vieux bescherelle ortho, la “gloire de mon père” et “l’herbe bleue” (que j’ai lu a 7 ans…). La bibliothèque c’était là où vont les “intellos” (oui oui c’est péjoratif !)

Bref, toutes les conditions étaient réunis pour que je m’épanouisse dans un univers parfaitement adapté à ma condition d’hqi…

Ouais je sais, ça fait un peu “cosette” mon intro … On va essayer d’égayer un peu l’ambiance…

Depuis l’adolescence, j’ai fait un certain nombre de rencontres déterminantes (de celles qu’aime citer Cyrulnik…) notamment mon épouse que j’aime depuis toujours et qui me porte (ou me supporte) au quotidien.

Puis Nathan est naît. Un bonhomme bien speed avec le cerveau en ébullition permanente !!!

Il y a 2 ou 3 ans notre médecin de famille me dit : « ce n’est pas parce que vous avez été un enfant précoce refoulé qu’il faut faire la même chose avec votre enfant ! »

bon … ok… ça c’est dit… y a des trucs à creuser apparemment …

Il me conseille de lire Monique de Kermadec et de faire un petit WAIS.

Et tout doucement … j’ai ouvert les yeux !

Bref, me voilà !

Les gens qui me côtoient disent habituellement de moi :

– il est pas bête mais qu’est ce qu’il peut raconter comme bêtises.

– il est gentil mais parfois soupe au lait.

– il est pratico-pratique, mais des fois (souvent) on ne sait pas bien où il veut en venir.

– il sait faire plein de truc, mais qu’est ce qu’il est fainéant.

– etc …

Mais en fait, je crois simplement que j’ai admis depuis longtemps que j’ai le droit d’être paradoxal…

Depuis maintenant trois minutes deux tiers que suis à Mensa (et oui le temps passe vite ! (mais je crois que c’est relatif tout ça …)), j’ai une impression persistante. Peut-être que ça va changer, peut-être que c’est l’effet “tout nouveau tout beau”, peut-être que je n’ai pas encore compris où j’ai mis les pieds, peut-être que… peut-être que …

Mais pour l’instant, il n’y a qu’une phrase qui résonne dans ce brouaha cérébral : “ça fait du bien !”

Alors, juste pour ce court instant où tu te sens appartenir. Juste pour vivre cette minute de “normalité”, oui je crois bien que Mensa c’est cool !

Publicités